Prendre refuge en Dieu


Les Védas disent que Dieu doit être le seul objet de notre pensée et les Tantras disent de même :

Tad ekam' japámah, tad ekam' smarámah ;
Tad ekam' jagat-sáks'iirúpam' namámah.
Tad ekam' nidhánam' nirálambam iisham
Bhavámbhodhi-potam' sharan'am' vrajámah.


"À Dieu seul nous pensons, son Nom seul nous récitons,
À Dieu seul, qui contemple l'univers, nous nous soumettons,
En lui seul, Dernière demeure, Souveraineté indépendante,
Vaisseau sur l'océan des existences temporelles, nous prenons refuge.
"


(Mahánirván'a Tantra III, 63)

La divine Béatitude est la suprême Vérité

 


…Ánandád dhy eva klalv imáni bhútáni jáyante.
Ánandena játáni jiivanti.
Ánandam' prayanty abhisam'vishantiiti.

(Taettiriiya Upanis'ad 3,6)


"Car en vérité ces êtres naissent de la Béatitude même, une fois nés ils vivent grâce à la Béatitude puis ils partent se fondre dans la Béatitude."



Ces citations de textes sacrés sont tirées des livres spirituels de Shrii Shrii Ánandamúrti, la traduction de ces citations s'appuie sur son commentaire.

La translittération du sanscrit en caractères latins suit le schéma suivant : a, á, u, ú, i, ii, lr, e, ae, o, ao, m', h, un pour le n "guttural" (vélaire), in pour le n palatal, n', t', d' pour les rétroflexes (ou "cérébrales"), sh (sifflante palatale), s' (rétroflexe) (voir page sanscrit).

2008. Tous droits réservés.