Accueil
Le végétarisme

Les yogis sont traditionnellement végétariens, se nourrissant pour les plus ascétiques d'entre eux, vivant dans les forêts, de fruits et de racines. Plus proches de nous, un grand nombre d'indiens, suivant la tradition brahmanique, suivent un régime lacto-végétalien. C'est celui-ci que nous vous présentons ici.

Ayant fait ses preuves sur des millénaires, ce n'est pas un régime expérimental et il n'y a aucun danger à le suivre dans la mesure où l'on mange varié et équilibré.

Le régime yoguique n'est pas seulement un régime végétarien,
- il choisit des aliments purs (sâttvika), c'est-à-dire qui sont bons à la fois pour le corps et l'esprit, comme les céréales, les laitages et fromages pas trop faits, les fruits, les légumineuses, les légumes (à l'exception des oignon, ail, poireau et champignon) et les épices et herbes (sauf l'ail et la ciboule).

- il élimine les aliments mauvais (tâmasika) pour le corps ou pour l'esprit comme :
Tout aliment passé, pourri ou gâté, la chair animale, le poisson et les oeufs ainsi que l'alcool et les stupéfiants, l'ail, l'oignon et les champignons.

Ceux qui ne peuvent s'abstenir d'aliments non végétariens (viande, poissons, oeufs) ou les travailleurs de force s'abstiendront cependant de consommer la chair de grands animaux (comme les bovins).
Pour sa santé on évitera également certains additifs comme le glutamate qui a une certaine toxicité neurologique et l'aspartam à la toxicité controversée.

Les légumes sont très nombreux et variés
Photo de légumes de printemps

Il y a les pommes de terres, les carottes, les céleris rave et branche, les choux (vert, blanc, rouge, rave, chinois, brocoli, fleur etc.), les nombreuses variétés de courges (spaghetti, potimarron, courgette etc.) les navets, betterave, salsifis ainsi que les délicieux topinambours et le rutabaga, le panais etc. légumes "redécouverts" par les agriculteurs biologiques, les blettes, les haricots verts, les artichauts et bien sûr tous les légumes fruits comme les tomates, les aubergines les poivrons, concombres etc. pour ne citer que des légumes poussant en France métropolitaine.

Les protéines animales se différentient des protéines végétales par le fait qu'elles sont plus complètes en acides aminés (ce sont les "briques" qui construisent les protéines) essentiels (C'est-à-dire que le corps ne peut synthétiser lui-même à partir d'autres éléments et qu'il faut donc lui apporter d'une source (végétale ou animale) extérieure.).
Cependant, il suffit de combiner à un même repas différents aliments se complétant au niveau de ces acides aminés pour avoir un apport équilibré.
- légumineuses (lentilles, pois (chiches, etc.), haricots) et céréales (riz, pâtes, semoule etc.)
Ou bien - blé et laitage
Ou encore - noix (noix, amandes, noisettes, cajou etc.) et laitage
etc.
De nombreux plats traditionnels sont d'ailleurs équilibrés de ce point de vue (comme : la paella (pois et riz), le couscous (pois chiches et semoule), le traditionnel plat de haricots mangé avec du pain bis, le pain et fromage des montagnards etc.)

Les fruits secs : noix et amandes diverses (noisettes, noix de cajou etc.), dattes, figues et raisins secs, sont particulièrement recommandés aux végétariens pour leur richesse nutritive.

Tous les fruits frais en si grand nombre : orange, pomme, poire, banane mais aussi prunes, pêches, brugnons et nectarines, mandarines et clémentines, melons (d'Espagne, de Cavaillon, blanc, vert, jaune etc.) et pastèques, fraises, cerises, baies diverses (mûres, myrtilles, framboises, cassis etc.), coings.

Il y a bien sûr toutes les céréales habituelles comme le blé et le riz mais aussi :
- le sarrasin (en grain, mais surtout en grains grillés comme le mangent les Russes (le kacha) ou en crêpes comme le mangent les Bretons ; le sarrasin est une céréale très protéinée, équilibrée en protéines et savoureuse)
- la quinoa, une céréale sud américaine particulièrement riche en protéine et également savoureuse.
- l'avoine (en flocon surtout)
- l'orge, adoucissant
- le riz complet ou semi complet pour sa plus grande richesse en vitamines B que le riz blanc et sa richesse en fibres
- le millet, le seigle, le tapioca etc.

En France les végétariens consomment des aliments beaucoup plus variés que les personnes non végétariennes : un plus grand choix de céréales et de légumes parfois oubliés, négligés ou inconnus sous nos latitudes comme :
- De nombreuses variétés de courges souvent négligées (courge spaghetti, potimarron etc.)
- topinambour, rutabagas (les variétés cultivées pour l'alimentation humaine bien sûr) et panais.
Ils s'attachent plus souvent à manger des fruits ou légumes de saison préservant ainsi à la fois leur porte-monnaie et leur santé.
On trouve tout cela sur les marchés ou dans les magasins ou coopératives bio (biologiques (organical disent les anglo-saxons)) ou diététiques ou encore en grande surface.

Mangez des légumes verts chaque jour !

Les légumes verts sont entre autres très riches en vitamines précieuses et substances anti-oxidantes (flavonoïdes, béta-carotènes et pigments divers) : épinard, salades diverses (laitues (romaine, sucrine, batavia), chicorée (frisée), mâche (doucette) etc.), cresson, céleri branche, courgettes, haricots verts, artichauts, asperges vertes, feuilles de radis (souvent négligées mais très bonnes et saines), blette avec le vert etc. N'hésitez pas à rajouter du persil et/ou du basilic à vos plats.

Pour une bonne santé, mangez aussi des crudités et un peu de yaourt.

Les laitages comme le lait, les yaourts, fromages blancs et tous les fromages pas trop faits sont une bonne source de protéines que l'on peut trouver également dans les légumineuses dont il suffit de manger une petite quantité pour équilibrer en protéines un repas végétalien (notons ici que les végétaliens doivent consommer des produits enrichis en vitamine B12 pour s'assurer d'un apport en vitamine B12 que les végétariens trouvent dans les laitages). Le tofu, ou "fromage" de soja, particulièrement riche en protéines, est très apprécié des végétariens car il se prête à de nombreuses préparations savoureuses et est particulièrement digeste. Les lentilles et les pois chiches (si on enlève leur peau après cuisson) sont aussi particulièrement savoureux et digestibles. Les magasins de produits indiens vendent également des "dals" qui sont des légumineuses décortiquées (comme nos pois cassés), les rendant plus faciles à cuire et à digérer. Bref, vous avez devant vous un grand choix d'aliments qui vous permettra de mieux vous porter en mangeant ainsi plus varié et plus sain.
La pratique du végétarisme n'est pas une condition à la pratique du yoga, elle n'est indispensable qu'à une pratique avancée, mais dans la mesure où les animaux ne donnent pas volontiers leur vie pour notre assiette, c'est une bonne chose de restreindre notre consommation de viande et de supprimer la viande des gros animaux (bovins etc.)

Vous pouvez visiter le site de l'association végétarienne de France qui est appréciable.
Accéder ici à la position officielle de l’Association américaine de
diététique sur le sujet de l’alimentation végétarienne
(fichier pdf)

2008-2012. Tous droits réservés