Accueil

Les Chants de l'éveil ou
Prabhát Samgiit

in English


Jaya Shubha-vajradhara (Chant à Shiva)
(chant n° 2526, sanscrit)


Écoute offerte par PrabhataSamgiita.net


(ouvrez le lien dans un autre onglet ou fenêtre et revenez suivre les paroles ici)
Écoute 1 (le son est un peu distordu mais persévérez, cela vaut le coup)
Écoute 2
(le u se prononce ou, le e é, le j dj et le s' ch, le h se prononce)

 

(Refrain) : Jaya, Shubha-vajradhara, Shubhra-kalevara ! Vyághrámbara-hara, dehi padam ! (bis)
Victoire à toi, ô bienveillant détenteur de l'arme puissante comme la foudre, dont le corps scintille de blancheur ! Ô libérateur ceint de la peau du tigre, reçois-moi à tes Pieds ! (bis)
Jaya !
Victoire à toi !
Vis'án'a-ninádaka, Klesha-vidúraka, (bis)
" Sonneur de la longue corne ", toi qui éloignes de nous la peine, (bis)
Sarvadhii-dháraka, dehi padam ! (bis)
Qui es le réceptacle de toute intelligence ! Permets-moi de me réfugier à tes pieds ! (bis)
Refrain (fin)
Jaya !
Victoire à toi !
Ádi-pitá, Ádi-deva, Mantresha, Mahá-deva, (bis)
Ô premier père, premier humain divinisé, maître suprême des mantras, dieu parmi les dieux, (bis)
Bhávátiita, Abhi-nava, dehi padam ! (bis)
Au-delà de la pensée, toujours nouveau, reçois-moi dans ta Demeure ! (bis)
Refrain
Rajata-giri-nibha, Madhu-maya, Dur-labha,
(bis)
Telle une montagne argentée, tu es la douceur même, toi le difficile à atteindre,
Ánanda amitábha, dehi padam ! (bis)
Béatitude infiniment radieuse, donne-moi refuge à tes Pieds !
(bis)
Jaya Satya Sanátana Parama-padam. (bis)
Victoire à toi, Vérité absolue, Éternel, Demeure suprême !
(bis)
(Reprise au début, le refrain n'étant tout d'abord pas bis)

Poème sanscrit et mélodie de Shrii Shrii Ánandamúrti (Inde, mélodie : 28/03/1985?, poème écrit dans la jeunesse de l'auteur)

Tous droits réservés

traduction (du sanscrit original) :

"Victoire à toi, ô bienveillant détenteur de ton arme puissante comme la foudre, dont le corps, ceint dans la peau du tigre, scintille de blancheur ! Reçois-moi à tes Pieds !
Victoire ! Ô toi, le " Sonneur de la longue corne ", toi qui éloignes de nous la peine,
Qui es le réceptacle de toute intelligence ! Permets-moi de me réfugier à tes pieds !
Victoire à toi, ô premier père, premier humain divinisé, maître suprême des mantras, dieu parmi les dieux,
Toi qui es au-delà de la pensée, toujours nouveau, reçois-moi dans ta Demeure !
Telle une montagne argentée, toi qui, difficile à atteindre, es la douceur même,
Béatitude infiniment radieuse, donne-moi refuge à tes Pieds !
Victoire à toi, ô Victoire à toi, Vérité éternelle, Demeure suprême !"

translittération du sanscrit (fichier pdf) - Accéder à un autre chant en sanscrit, à un chant en bengali
Présentation du sanscrit

Site international sur les "Chants de l'éveil" : PrabhátaSamgiita.net (en anglais)

 

2008-2011. Tous droits réservés.